Hargarten-aux-Mines, un village lorrain Convertir en PDF Version imprimable

Hargarten-aux-Mines, un village lorrain

Une commune liée d'amitié avec Pleumartin

1939 A la déclaration de guerre, l’Etat major français décide d'évacuer les populations civiles de Moselle vers l’arrière. A partir du 3 septembre 1939, les habitants de Hargarten-aux-Mines, un village lorrain,  rejoignent par le train Pleumartin.

Lieu de refuge d'un an pour les uns, de cinq ans pour les autres, Pleumartin restera gravé dans la  mémoire des mosellans  comme une cité très accueillante.

Péridioquement, les deux communautés se réuinissent par partager ces souvenirs.